Johnny Depp : réincarnation en fût de bourbon ou le postkitch post mortem d’un acteur

Dans une interview sur TV movie, Johnny Depp aurait déclaré vouloir mélanger ses cendres dans un fût de whiskey et régaler ainsi le cortège des parents et amis venu lui rendre un dernier hommage pour un toast post mortem :

johnny depp whiskey

Dans une interview sur TV movie, Johnny Depp aurait déclaré vouloir mélanger ses cendres dans un fût de whiskey et régaler ainsi le cortège des parents et amis venu lui rendre un dernier hommage pour un toast post mortem : « je veux finir dans une barrique de whiskey où tout le monde viendra puiser un petit verre ».

Cette démarche pour le moins originale de descendre lentement dans l’œsophage de ses proches, s’apparenterait-elle à une vision néo-christique (le sang du Christ dans le vin de messe) ou bien s’est-il inspiré d’Artémise II l’inconsolable épouse du roi Mausolus (mort en 353 av. J.C) qui a mélangé les cendres de son mari à sa boisson quotidienne pendant les deux ans qu’elle lui a survécu ?

L’interview ne précise pas quel serait le whiskey retenu par l’acteur pour ses funérailles : je lui proposerais volontiers un Elijah Craig qui aurait la saveur du « Dead Man » de Jim Jarmusch (1995) ou un Sonoma County Rye, whiskey californien comme « I love L.A. », comédie de Mika Kaurismäki (1998). On pourrait également s’interroger sur la saveur nécrophage de ce whiskey « cendré » …proche de la tourbe ???...

Quoiqu’il en soit, Johnny Depp a encore une longue carrière devant lui et je ne suis pas pressé de le voir maturer en fût de Bourbon. Cheers l’artiste !