Arran une distillerie 100% nature

Retour à la liste des articles

Au début du XIXème siècle, plus de 50 distilleries clandestines chauffaient leurs alambics sur l’île d’Arran. À la nuit tombée, les îliens convoyaient le précieux nectar par bateau sur le continent, jouant à cache-cache avec les inspecteurs du fisc (excisemen) chargés de récupérer les millions de livres sterling perdues pour la couronne Britannique.
Ile d’Arran vue du continent

L’île d’Arran, un passé rocambolesque

Sur Arran, littéralement « lieu avec les montagnes pointues » on distillait un whisky de contrebande fort apprécié de la petite noblesse locale qui « prenait les eaux d’Arran » en claquant la langue avec délectation, contrairement aux pauvres curistes de La Bourboule, Vichy et d’ailleurs.

Une volonté d’indépendance

En 1993, Harold Currie un ancien de Chivas Brothers et Campbeltown lève une partie des fonds par souscription, garantissant aux donateurs un retour en « nature » de 5 caisses de blended whisky en 1998 et 5 autres caisses du single malt « Arran founder reserve », en 2001. C’est ainsi que la distillerie d’Arran voit le jour, une des rares distilleries indépendantes d’Écosse (officiellement la première sur l’île depuis 1837).

Nature paradisiaque

La distillerie d’Arran est bâtie dans la vallée de Glen Eason Biorach « vallée de la petite chute d’eau » à proximité du bourg pittoresque de Lochranza. Cette île concentre à elle seule un patchwork saisissant de toutes les beautés d’Écosse : vallées superbes peuplés de cerfs, montagnes, landes et lacs, rivages côtiers fréquentés par les phoques…

Paysage de l’ile d’Arran

Un vol de bon augure

1995, inaugurée en grande pompe par la Reine Élisabeth II (qui rallia l’île sur son yacht personnel), la distillerie fût le théâtre d’un événement pour le moins insolite : le jour de l’inauguration, un couple d’aigles royaux fit un passage remarqué en survolant les pagodes flambant neuves du site, manière élégante de « remercier » l’équipe d’avoir stoppé un temps les travaux, pour qu’ils puissent nourrir leurs oisillons perchés sur la montagne voisine.

Cette épopée, consacrée par ce vol de bon augure à la manière antique, devient un symbole fort de l’histoire naissante de cette distillerie, en totale osmose avec son milieu naturel. On peut voir la silhouette de ce couple de rapaces stylisé sur chaque bouteille…

Équipement :

- Un mash tun en acier inoxydable de 2,5T
- Quatre washbacks en pin sylvestre
- Deux alambics trônent dans la grande salle agrémentée de plantes vertes.

Distillerie d’Arran

Une production de single malts et de single casks très éclectique

James MacTaggart, le maître distillateur qui a pris la suite de Gordon Mitchell en 2007 signe une grande diversité d’expressions au regard de ces deux décennies de production, expressions fortement marquées par les fûts : Sauternes, Champagne, Porto, Amarone, Margaux, Marsala, Calvados et Cognac. Par manque de place et l’impossibilité légale de s’agrandir (réserve naturelle oblige) une partie des fûts sont hébergés sur la presqu’île voisine de Campbeltown, dans les chais de Springbank.

James MacTaggart maitre_distillateur distillerie d’Arran

L’eau pure en provenance du Loch Na Davie et la douceur du microclimat générée par le gulf stream influent sur la maturation de ce whisky crémeux, aux notes épicées et fleuries, relevé d’une note légèrement tourbée.

La gamme comprend des single malts de 10, 12, 14 et le 18 ans d’âge (sorti en mars 2015). En hommage à Robert Burns, le poète emblématique de l’Écosse, (né à Ayr à quelques encablures d’Arran), un blended whisky et un single malt sont créés à son effigie.
Une part de la production est dédié à la gamme Lochranza, single malts de 8 ans d’âge élevés en fûts de Madère, Fontanello (vin rouge du Chianti), Moscatel (vin blanc du Portugal)
Enfin une série limitée de single Casks vient compléter le tableau avec des malts vieillis en fûts de sherry ou distillés avec de l’orge native cultivée sur les îles Orcades. Lancé en 2004, « l’Arran Gold Cream Liqueur » est produite à partir des single malts de la distillerie qui en font un alcool devenu très populaire et fort apprécié des Écossais.

Gamme whiskies single malt Arran

Le Monde du Whisky vous recommande l’emblématique expression « The Arran Malt » 10 ans présentée dans un élégant coffret accompagné de deux verres.